Rustum Kozain

Ceci est la mer

(d’après une photo de Victor Dlamini)

Il y a là cette mer, profonde parfois
comme le coeur quand la nuit tombe,
le scintillement de sa surface prêt à s’estomper.
Il y a cette caravelle qui dérive
et tout ce qu’elle apporte : un chargement de biens
et le mal non pris en compte par le quartier-maître.

Les oiseaux voyageurs qui vont et viennent.
Le soleil qui s’est couché
une vague lueur maintenant derrière le brouillard.
Des chambres vides, des fenêtres givrées
personne n’a vu
le spectacle de son agonie.

Il y a quelque chose de cette mer,
de ses profondeurs froides qui s’assombrissent,
dans le coeur humain, dans le mien
qui gît insondé,
par-delà toute sonorité,
qui ne sait rien de son obscure traîtrise.

Traduit de l’anglais par Katia Wallisky et Denis Hirson, pour l’anthologie Poésie au coeur du monde, éditions de la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne (à paraître)

Rustum Kozain est né en 1966 à Paarl, dans la province du Cap-Occidental. Il est poète, romancier et éditeur. Après avoir enseigné l’anglais à l’Université du Cap jusqu’en 2004, il se consacre depuis lors à l’écriture : publication de poèmes, de nouvelles. Comme éditeur, il vient de publier une anthologie de nouvelles sud-africaines, une autre de poèmes. A publié deux livres de poèmes. Récompenses : Philip Stein Award, 1997 ; Thomas Pringle Award, 2004 ; Prix Ingrid Jonker, 2006 ; Prix Olive Schreiner, 2007. Il est l’un de nos invité sud-africains tout au long de notre festival Poésie au coeur du monde du 24 mai au 2 juin 2013.


Administrateur poète