Robert Berold

Ville sombre

Ville sombre, les maisons se dressent silencieuses,
soleil entre les montagnes, la terre entière
route de carnage. Dans l’espace ouvert
de ton cœur les corps gisent massacrés.

Au matin tu es calme à nouveau, bien reposé,
mais il y a le journal de la semaine dernière, ces
cauchemars sont bien vrais, des gens ont été abattus,
leurs corps laissés à s’égoutter dans la poussière.

Lentes marches au coucher du soleil sur ces collines.
Une mante religieuse a laissé ses œufs sur la lune.
Tu cries à ton dieu d’extraire cette ombre en toi —
ces éclats d’ombre partout incrustés.

In Poèmes d’Afrique du Sud, traduit de l’anglais par Katia Wallisky © Actes Sud, éditions Unesco

Robert Berold, né en 1948 à Johannesburg, a milité dans différentes ONG dans les années 70-80, et participé au soulèvement de Soweto en 1976. De 1989 à 1999, il a été rédacteur en chef de la revue de poésie New Coin, dans laquelle se publiait la poésie révolutionnaire sud-africaine. Il partage sa vie entre écriture, édition et enseigne la création littéraire à l’Université de Rhodes. Il dirige la maison d’éditions Deep South. Il sera l’un de nos invités de notre prochain festival international de poésie en Val-de-Marne – Poésie au cœur du monde – qui aura lieu du 24 mai au 2 juin. (Programme détaillé sur le site)


Administrateur poète