Jean Métellus_Hommage

C’était au temps où…

C’était au temps où le ciel et la terre tenaient dans la paume d’une main,
Les jours se comptaient au nombre de nos sanglots
Et le souffle d’un seul songe nous sevrait de la mort.
Une rumeur timide apaisait notre sang :
Nous recevions le soir avec de l’encens,
Nous portions à la vie son rituel, ses vêtements,
Nous maudissions les fourberies de l’oubli,
Les mots fondaient sur les heures à tire d’aile.
Les dieux sévissaient contre le doute
Ainsi commençait à s’éteindre la haine, à naître la patience
Libations au levant et liesse au couchant
C’était la splendeur dans les côtes de l’homme
Nous étions un essaim impétueux
Nous, hommes du sol, à la fois braises et brasier
Nous tressions des hommages aux vivants souterrains et aux morts souverains,
Nous tourmentions les terres vierges,
Sous la mousse de l’inquiétude naissait une clarté inouïe
Le désarroi n’était plus qu’un frisson fol et bavard :
Nous naissions à l’amour

In Au pipirite chantant et autres poèmes © Maurice Nadeau

jean-metellus
Jean Métellus nous a quitté le 4 janvier 2014. Né le 30 avril 1937 à Jacmel en Haïti, il émigre en 1959, à l’époque de la dictature des Duvalier, en France, où il poursuit des études de médecine et commence à écrire.
Poussé par Maurice Nadeau, André Malraux et Aimé Césaire, Jean Métellus gagne une reconnaissance générale pour son art premier, la poésie. Aujourd’hui répertorié dans l’Anthologie de la poésie française du xxe siècle, ses poèmes sont traduits en italien, en espagnol et cités par certains groupes de rap. Il est également romancier, dramaturge et essayiste. En marge de son activité quotidienne de docteur, il a petit à petit créé une œuvre importante. En 2010, il est le lauréat du Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française. En 2006 le Grand Prix international Léopold Sédar Senghor de Poésie de langue française pour l’ensemble de son œuvre. Mais aussi, en 2007, Le Grand Prix de Poésie de la Société des gens de lettres, et en 2010, Le Prix international de Poésie francophone Benjamin Fondane.
Métellus est un poète traditionnel, sans musique, sans contraintes, ce sont les mots qui prennent le dessus et qui emmènent le lecteur dans des vibrations.
Parmi ses nombreux écrits poétiques les plus connus sont Au pipirite chantant, publié pour la première fois dans la collection Lettres nouvelles chez Maurice Nadeau au début des années 1970, Voyance, paru en 1984 chez Hatier et réédité dans les années 2000 aux éditions Janus, et La Peau et autres poèmes, paru en 2006 aux Éditions Seghers. En octobre 2011, Souvenirs à vif a été publié dans le cadre d’une coédition entre les éditions Janus et les éditions Henry. (source Wikipédia)

Bibliographie

Poésie
Empreintes, éditions de Janus, Paris, 2013
Souvenirs à vif, éditions Henry/ editions de Janus, Haïti, 2011
Hommes de plein vent, Hommes de plein ciel , éditions de Janus, Paris 2011
La main et autres poèmes éditions de Janus, 2010
Voix libres en collaboration avec Tania Pividori, éditions Le temps des cerises, 2009
Braises de la Mémoire, éditions de Janus, 2009
Eléments, éditions de Janus, 2008
Les dieux pèlerins, réédition revue et corrigée, éditions de Janus, Paris, 2004
Voix nègres, voix rebelles, éditions Le Temps des cerises, Pantin, 2000
Les Dieux Pèlerins éditions Nouvelles du Sud, Paris, 1997
Filtre amer traduit en italien Filtro Amaro
Torino, La Rosa éditrice s.a.s. via L. Ornato
Voix Nègres le Bruit des autres, Paris, 1992
Jacmel édition bilingue français-espagnol, Paris, éditions Orénoque, 1991 réédité par les éditions de Janus, 2007
Voyance éditions Hatier, Paris,1984
Hommes de plein vent 1981 éditions Silex, réédition éditions Nouvelles du Sud, 1992 (diffusion L’Harmattan)
Au Pipirite chantant et autres poèmes, éditions Maurice Nadeau, Paris, 1978, réédité en 1995

Romans
Toussaint Louverture, le Précurseur, éditions Le Temps des Cerises, Pantin, 2004
Louis Vortex, réédition, Editions Maisonneuve et Larose et Emina Soleil, Paris, 2005
La vie en partage éditions Desclée de Brouwer, Paris, 2000
L’Archevêque éditions le Temps des Cerises, Pantin, 1999
Louis Vortex éditions Messidor, Paris, 1992
Charles-Honoré Bonnefoy éditions Gallimard, Paris, 1990
Les Cacos éditions Gallimard, Paris,1989
L’année Dessalines éditions Gallimard, Paris,1986
La Parole Prisonnière éditions Gallimard, Paris,1986
Une Eau-Forte éditions Gallimard, Paris,1983
La Famille Vortex éditions Gallimard, Paris, 1982, traduit en russe et en anglais.
Jacmel au crépuscule, éditions Gallimard, Paris, 1981
traduit en néerlandais, en italien.

Théâtre
HenriLe Cacique, éditions Silex/Nouvelles du Sud, Yaoundé, 2005
Toussaint Louverture, éditions Hatier International, Paris, 2003
Anacaona, théâtre, Hatier international, Paris, 1986, réédité en 2002
Colomb éd. l’Autre Mer, 1992 (distribution Sodis/Paris)
Le Pont Rouge éditions Nouvelles du Sud, 1991

Essais
Introduction à De l’égalité des Races Humaines, ouvrage écrit par Anténor Firmin, éditions Mémoire d’Encrier, Montréal 2005
Des maux du langage à l’art des mots, Entretiens avec Françoise Naudillon-Editions Liber, Collection « De vives voix », Montréal, 2004
Haïti une Nation Pathétique Paris, éd. Maisonneuve et Larose, 2003
Vive la dyslexie éditions Robert Laffont/Nil, 2002
Sous la dictée du vrai, propos recueillis par Jacques-Hubert de Poncheville, éditions Desclée De Brouwer, Paris, 1999
Voyage à travers le langage. De l’esclavage aux abolitions, XVIIe – XXe siècle en collaboration avec Marcel Dorigny. Paris, Cercle d’Art 1998.


Administrateur poète