Finuala Dowling

Comment j’ai su que ça n’était pas moi

Je me suis rendu compte que j’étais en danger
quand mon frère a téléphoné pour voir si j’étais encore en vie —

il avait entendu à la radio :
une femme conforme semble-t-il à mon apparence avait pleuré
assise sur le mur du port avant de plonger.

_______« Alors ça n’était pas toi? »
un léger doute perçant dans la voix.

Moi non plus – en répondant – je n’avais pas l’air
convaincue
comme si je cherchais à fournir une preuve plus solide.

Après avoir verbalement confirmé que j’étais vivante,
je suis allée à la baie vitrée, j’ai longuement considé
la digue, le phare,
_______ la mer attirante
et la femme qui avait sauté à ma place.

Traduit de l’anglais par Katia Wallisky et Denis Hirson, dans l’anthologie Poésie au coeur du monde (à paraître)

Finuala Dowling est née en 1962 à Cape Town. Elle est poète et romancière. Chargée de cours d’anglais à l’Université d’Afrique du Sud, elle a fondé avec ses sœurs, une structure culturelle qui organise des soirées mêlant théâtre, littérature et musique. Présente dans plusieurs anthologies pour des nouvelles et des poèmes. D’autre part, écrit des pièces de théâtre et des sketchs humoristiques. Récompensée par le prix Ingrid Jonker, 2004 ; Sanlam Award, 2006; Prix Olive Schreiner, 2010; M-Net Liter- ary Award, 2012. A publié sept livres ( poésie et roman ). Elle sera l’une de nos invités durant le festival Poésie au coeur du monde du 24 mai au 2 juin 2013.


Administrateur poète