Bulelani Zantsi

Salut ! Démolisseur-de-Montagnes

Salut ! Démolisseur-de-Montagnes
Salut ! Démolisseur-de-Montagnes
Il y a face à vous un jeune animal sauvage, la maison des noirs
Il y a l’animal de la maison qui est noir
Je peux parler – mais que dire, hommes
Comment parler à cet immense tout-puissant ?

Ses jambes sont si grandes qu’elles font du bruit en traversant les broussailles
Fils de Mathathisa
Le rejeton d’une tortue met longtemps à mourir
Les sorciers le suivent mais ils ne l’attrapent jamais
Voici ! Voyez il est là – un jour où il n’a rien fait de travers

Salut ! Superbe Démolisseur-de-Montagnes
Ses oreilles sifflent au sujet de la grande ferme du chef
Il est le fils de Bazindlovu – grand éléphant aux genoux
L’éléphant de la ferme où l’on n’en finit pas de tailler
L’éléphant dont la voix de basse résonne tant et plus telle une grosse grenouille
C’est une personne importante celle qui marche
A longues enjambées décidées comme l’oiseau serpentaire.

Salut ! Démolisseur-de-Montagnes
Il est le veilleur de tous les buffles de la bouse noire du kraal
Imprégné de l’histoire des anciens, un membre de la terre de Mqanduli
Il défait et enlève les barrières, il se rue vers l’accouplement
Ce fils de Holomisa a deux cornes
Il est couleur de lion et brille comme un shilling
Une pierre qui est polie par les gens de Nyelisa
Laisse-le, le magnifique, assez royal pour parler en Xhosa classique

Salut ! Démolisseur-de-Montagnes
Celui qui martèle les montagnes de sorte que la lumière éclate au travers
Tonnerre tonitruant
Oh ! les cieux tonnent
Alors nous courrons dans la maison
Du fils de Mdunyelwa
Ce fils de Ngnityi qui est le fils de Ngaleka
Salut ! Oh, salut ! Démolisseur-de-Montagnes

Traduit de l’anglais par Katia Wallisky et Denis Hirson pour l’anthologie Poésie au coeur du monde aux éditions de la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne (à paraître)

Bulelani Zantsi fait partie de la nouvelle génération des imbongi, poètes griots, qui perpétue la tradition orale Xhosa en la renouvelant. Publié en revue et sur des sites internet, il est invité pour ouvrir les cérémonies culturelles officielles, notamment les festivals de poésie. En 2005, le Ministère de la Culture lui a remis le prix du meilleur poète-griot-louangeur de Cape Town. Après des études à l’Université de Western Cape, il devient professeur de géographie, des Arts et de la Culture en collège. Il sera à nos côtés durant notre festival Poésie au coeur du monde du 24 mai au 2 juin 2013, notamment pour son ouverture le vendredi 24 mai à Gare au Théâtre (Vitry-sur-Seine).


Administrateur poète