Ari Sitas

Marées du soir I

Quand le soleil se couche derrière KwaMashu et plus loin au delà
des milliers de collines, et que l’on a parqué le bétail
les enfants sont précipités à l’intérieur
les mères les recomptent en enlevant les poux, les épines et les chevrotines
d’une main affectueuse

alors nous nous touchons les épaules pour vérifier que notre tête
retient bien notre cou jusqu’en bas de l’épine dorsale
et la grisaille qui tombe emporte l’aileron du requin, le chantier naval, le tank
nous sommes laissés avec nos amours plus enragés encore
et le bruit des crochets que nous arrachons au cœur
l’un de l’autre.

In Poèmes d’Afrique du Sud, traduit de l’anglais par Katia Wallisky © Actes Sud / Éditions UNESCO

Ari Sitas né en 1952 à Chypre, est poète, dramaturge et sociologue. Dans les années 70, il engage son écriture vers le théâtre populaire et ouvrier. Intellectuel actif dans la lutte anti-apartheid, il travaille sur l’éthique de la réconciliation. Il est reconnu comme un éminent sociologue dans son pays. Depuis 2009, il est professeur au département de sociologie de l’Université de Cape Town. A publié trois livres de poèmes, de nombreuses publications poétiques et sociologiques par ailleurs. Obtient l’Olive Schreiner Award en 1978. Poèmes traduits dans Poèmes d’Afrique du Sud, Actes Sud / Unesco, 2001.


Administrateur poète